GROB 103 C Twin III SL - fiche technique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GROB 103 C Twin III SL - fiche technique

Message par Admin le Mer 13 Juil 2016 - 22:22



GROB 103 C Twin III SL



Description

La société Grob fut fondée en 1926 par Ersnt Grob, afin de produire des moteurs et des machine-outils.
En 1971, sous l'impulsion de son fils Burkhart, elle se tourna vers l'industrie aéronautique en créant la société Grob Aerospace.
Elle construisit des planeurs sous licence, puis sortit son premier modèle, le G-102 Astir. Celui-ci étant monoplace, il fut complété par le G-103 biplace, baptisé Twin Astir. Ce dernier vola le 31 décembre 1976 et fut construit à 291 exemplaires jusqu'en 1980. Il se caractérisait par une dérive en T, un train fixe et des aérofreins sur l'extrados.
Le G-118 fut son remplaçant sur les chaînes de montage. Il fut cependant rebaptisé G-103a Twin II. Ses ailerons modifiés permettent un meilleur temps de réponse. Sa cellule est en fibre de verre. Il est conçu pour l'entraînement et le vol acrobatique.
Le 28 septembre 1981, il battit un record d'endurance pour planeurs biplaces avec 1000,88 km avec Thomas Knauff et Rob Gannon aux commandes. Au total, 549 exemplaires furent construits jusqu'en 1989, date à laquelle il fut remplacé par le G-103C Twin III.
La Royal Air Force s'y intéressa et en commanda 100 exemplaires. Désignés Viking T.1, il en reste 82 exemplaires en service actuellement. Ils sont complétés par le G-109, un autre planeur. La Belgique a reçu 18 G-103a, entrés en service à partir de juin 1978, ainsi que 9 G-102 Astir. Aux États-Unis, des G-103 sont ou furent utilisés par le Civil Air Patrol, qui est un auxiliaire civil de l'US Air Force et sert principalement à promouvoir l'aéronautique. Enfin, les cadets de la RAAF australienne disposeraient également de Grob G-103.

Le GROB 103 C Twin III SL est la version motorisée du Twin III, construite par GROB-Werke GMBH & CO.KG Unter (Allemagne) à partir de 1992.

La firme cessa la production de planeurs en 1996.
Production : au moins 840 appareils construits (cellules neuves).
Grob G-103 Twin Astir (version initiale) : 291 exemplaires
Grob G-103a Twin Astir II : 549 exemplaires, dont les Viking de la RAF (Grob Viking T.1 / 100 exemplaires)
Grob 103 C Twin III SL : 50 exemplaires

Le G-103 est un planeur intéressant pour débuter. Ses performances honorables et sa facilité de prise en main mettent bien en confiance l'apprenti pilote et en plus, il pardonne les erreurs. Cependant, les versions dites "acrobatiques" virent des restrictions de vol se limitant aux manœuvres de base. En effet, la cellule est trop fragile pour supporter de forts facteurs de charge.

Caractéristiques

Le Twin 3 est un planeur agréable, performant et qui a l’immense atout de pouvoir décoller de manière autonome,  grâce à son moteur rétractable.
Machine sûre et très bien équipée, elle fait le bonheur de ses pilotes sur la campagne.

Envergure : 18,0 m
Longueur : 8,18 m
Hauteur : 1,55 m
Surface alaire : 17,52 m2
Allongement : 18,5
Profil voilure : Eppler 583
Motorisation : Moteur à pistons ROTAX 505A (32kW/43hp), hélice MTV-24-M/158-16
Vitesse max (Vne) : 280 km/h
Vitesse max en air agité (Vb) : 200 km/h
Vitesse max de treuillage (Vw) : 140 km/h
Vitesse d'approche à charge maximale : 96 km/h
Finesse max : 36 à 107 km/h
Taux de chute min : 0,7 m/s à 89 km/h
Vitesse de décrochage :
Charge alaire : 34,3 kg/m2 - 40,5 kg/m2
Masse à vide : 490 kg
Charge utile : 220 kg
Masse maxi des pilotes : max. 80 kg/pilote si 2 pilotes, max. 110 kg par pilote si seul (avant ou arrière), lestage minimal 70 kg
Masse maxi en vol : 710 kg

Lien vers les manuels techniques (maintenance)

Avis de pilotes

" J'ai volé il y a 4 ans à plusieurs reprises sur TWIN III SL en 18 m d'envergure à Useldange (GDL).
Une fois passé le souci du décollage qui est bien réel, le planeur est agréable en vol et présente des performances largement supérieures à celles d'un Twin habituel.
Toutefois, le problème au décollage est tel qu'il y décolle pratiquement toujours au treuil, moteur chaud, pour ne le sortir que juste après la treuillée.
De plus, vu le poids, on sort de treuillée 100 m plus bas qu'avec un ASK21, d'où la nécessité de sortir le moteur ensuite.
Avec 2 pilotes dedans, pas plus de 80 kg chacun, on ne se fait pas trop peur au décollage au moteur, décollage alors souvent au 2/3 de la piste qui y fait 800 m.
Dès qu'un des 2 est plus lourd ....
"     G.Z, message posté le 10 octobre 2008

"... pas de problème au décollage si la roue est bien gonflée (nous avons un pilote de + de 80 kg, et une piste en herbe de 1000 m), la montée se fait à 2 - 2.5 m/s à 90 km/h en air calme, et il est facile de sentir la 1ère pompe avec le moteur..."

" ...pour en avoir fait un peu, c'est très "procédurié" pour la mise en route et la gestion du moteur, à ne pas mettre entre toutes les mains (même des pilotes avion) : très difficile à gérer en club avec une maintenance pointue. Ceci dit c'est un planeur super agréable : un Twin III peut-être un peu lourd, et encore.... Celui sur lequel j'ai volé avait aussi un pas variable ce qui ne simplifie pas la mise en oeuvre, c'est un planeur qui me fait bien rêver en sachant qu'il y a du temps à consacrer avant d'en tirer toutes les possibilités et elles peuvent être très nombreuses ..."
avatar
Admin
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 21/05/2016
Age : 43
Localisation : Useldange

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum